Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie - Enregistrements Acoustiques de Wagner - 1921 et 1924


 

English Version

Lien: L'Héritage de Stokowski - Accueil français

Liens: enregistrements acoustiques de Stokowski

Liens: enregistrements électriques de Stokowski

Développement de la technologie d'enregistrement acoustique

Développement de l'enregistrement électrique

1917 - 1924 les enregistrements acoustique Victor de Leopold Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

Permis d'exploitation du système Westrex donné à Victor et Columbia

1917 -  Premiers enregistrements acoustique de Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 Premier enregistrement électrique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1917 - 1919 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 autres enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1921 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1926 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1922 - 1924 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1927 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1919 - 1924 enregistrements acoustique Russe Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Plus des enregistrements 1927 Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1924 enregistrements acoustique françaises - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1928 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 - 1924 enregistrements acoustique Wagner - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1929 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 -1924 enregistrements acoustique Tchaïkovski - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1930 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1924 enregistrements acoustique Rachmaninov - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

Liens: D'autres pages sur Stokowski - Philadelphie

Liens: D'autres pages sur Stokowski - Philadelphie

Studio d'Eglise Camden - Victor Talking Machine studio d'enregistrement

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie Enregistrement à l'Académie de musique

Interviews avec Leopold Stokowski

Biographie - Leopold Stokowski

Leopold Stokowski Orchestrations

Leopold Stokowski et Harvey Fletcher et les laboratoires Bell expérimental enregistrements

Maîtres de restauration moderne de disques historique

CDs de Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

Leopold Stokowski Discographie chronologique

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie bibliographie, des sources et crédits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie - Enregistrements Acoustiques de Wagner - 1921 et 1924

 

                             English Version

             Richard Wagner  (1813 - 1883)

 

Enregistrements Acoustiques de Wagner - 1921 et 1924

 

Wagner a figuré en beaucoup des concerts de Stokowski, et en particulier en ses enregistrements.  Par exemple, l’Ouverture de Rienzi enregistré en 1919, a été un des premiers enregistrements.  Et « aube et voyage de Siegfried sur le Rhin » du Götterdämmerung était un de ces derniers enregistrements en 1974. 

 

La plupart des enregistrements acoustique de Wagner que Stokowski a essayé de faire n'ont pas abouti.  En fait, le premier effort d’enregistrer l’Ouverture de Tannhauser (qui a échoué) était en Mai, 1919 au même session que l’Ouverture de Rienzi (qui a réussi).

 

Ensuite, en Novembre et en Décembre, 1922 à Camden, Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie a tenté, sans succès, d'enregistrer la Scène finale du Götterdämmerung.  Il est intéressant que cette musique, la Scène finale du Götterdämmerung, est la même musique que Stokowski a enregistré en Novembre, 1974 avec le London Symphonie Orchestra, son dernière séance d’enregistrement de Wagner.  Evidement, en comparaison avec l’enregistrement de 1974, l'acoustique de cette musique aurait été fortement coupé.

 

Ces efforts ont suivi également des enregistrements, infructueux, du Prélude de l'acte 1 de Lohengrin en avril, 1922.  En Mai 1923, Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie a tenté d’enregistre la music de la scène « de la transformation » de l’acte 1 de Parsifal, qui est le thème quand Parsifal est arrivé au Saint-Graal à la fin de l’acte 1.  Cette musique est d'une telle finesse qu'il n'est pas surprenant que Stokowski a jugé le résultat insatisfaisant.  Mais, cette décision représente une perte en la discographie de Stokowski.  Depuis 1923, Stokowski n'a jamais enregistré cette musique de l’acte 1 de Parsifal, bien que le même thème se trouve en l'acte 3, que Stokowski a enregistré à plusieurs reprises.

 

À propos de la music de la scène « de la transformation » de Parsifal, il existe une excellent performance de cette musique par Fritz Reiner et l'Orchestre de Philadelphie fait en 1931. Cette performance était capturé par des enregistrements expérimentaux fait par les Laboratoires Bell (voire:  Leopold Stokowski, le Dr Harvey Fletcher, et enregistrements expérimentaux des Laboratoires Bell) Cet enregistré « Live » était du concert de 28 Novembre 1931.  En ce qui concerne la date, cet enregistrement est le premier de Reiner jamais publié.  Cette performance est compris dans le coffre « Philadelphia Orchestra - The Centennial Collection Historic Broadcasts and Recordings 1917 – 1998 » publié par l'Orchestre de Philadelphie.

 

Les disques de la musique de Wagner que Stokowski a réussi à enregistrer acoustiquement reste pour moi a la fois réussis et émouvants et ils se tiennent toujours comme musique qui vit, et pas seulement comme des curiosités d'un lointain passé. Écoutez et jugez par vous-même !

 

1919 - Wagner – l’ouverture de Rienzi

 

Le premier succès de Stokowski d’enregistrer la musique de Wagner a été également le premier enregistrement de l'Orchestre de Philadelphie qui s’occupe plus d’une face d'un disque.  C'était l'ouverture de Rienzi, enregistré le 8 mai 1919 qui est sorti sur deux disques Victor Red Seal de 30 cm, 74602 et 74603, numéros de matrice C-22815-3 et C-22816-3.

 

À cette époque, Victor n'a pas encore publié des disques double face dans le catalogue Red Seal.

 

Cet enregistrement est d’un élan et une sonorité remarquable pour 1919.

 

L’ouverture de Rienzi était une œuvre constante tout au long de la carrière de Stokowski. Il l'a inclus non seulement en sa troisième saison à Cincinnati, mais également au cours de sa première saison à Philadelphie en 1912.  En fait, l’ouverture de Rienzi était un des œuvres le plus joué par Stokowski à Philadelphie au cours de cette période.  Il a figuré dans les programmes de chaque saison entre 1912 et 1924, à l’exception de 1913 et 1922.

 

Cliquez ici pour entendre l’Ouverture de Rienzi de 1919

 

1921 - Wagner - Die Walküre – « La chevauchée des Walkyries »

 

Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie ont enregistré « La chevauchée des Walkyries » de Die Walküre/La Walkyrie le 25 mars 1921 à Camden. Ils ont tenté, auparavant et sans succès d’enregistrer cette œuvre en mai, 1920, aux mêmes sessions qui ont produit la Rhapsodie hongroise de Liszt et la Symphonie « Du nouveau monde » de Dvorak.

Dans une interprétation traditionnelle, il faut en général entre 5:30 et 6:00 minutes pour jouer cette musique.  Par conséquent, cette face 78 tours 30 cm de 4:35 est nécessairement fortement coupé, même si l'exécution est vive et rapide.

 

« La chevauchée des Walkyries » est sorti en 1921 en un disque Victor Red Seal de 30 cm, Victor 74684, matrice C-24987-4.

 

Cliquez ici pour entendre « La chevauchée des Walkyries » de 1921

 

1921 - Die Walküre – « Adieux De Wotan et Incantation De Feu »

 

Également de Die Walküre, Stokowski a réussi en 1921 à enregistrer la musique des adieux de Wotan et l’incantation de feu; la conclusion de l'opéra.  Cette musique, qui est la scène finale de l’acte 3, a du être particulièrement difficile à enregistrer avec le procédé acoustique.  Au début, l’instrumentation des cuivres étaient idéal pour le procédé acoustique, mais ensuite, les notes élevées des violines et flûte était aux extrêmes de la plage des fréquences que le procédé acoustique peut admettre.  En effet, cette musique était bien difficile à enregistrer, témoigné par le fait que 12 essais étaient nécessaire pour que un disque satisfaisant soit produit.

 

L’interprétation est noble et large et il a saisi l’esprit de cette conclusion spectaculaire de l’opéra, quand Wotan a mit Brünnhilde dans un profond sommeil et a entouré Brünnhilde et la cime de la montagne avec le feu, pour que tous mais les plus courageux héros soient dissuadé.  Puis, Wotan est parti dans la douleur.

 

Imaginez l'impact de cet enregistrement dans les années 1920 sur la quasi-totalité des auditeurs, qui n'ont jamais accès à un opéra, et surtout un opéra aussi rare et difficile de monter comme Die Walküre.

 

Victor a enregistré ce disque de 30 cm le 5 décembre 1921, sorti en Victor Red Seal 74736, numéro de matrice C-24124-12.

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) Die Walküre - « Adieux De Wotan et Incantation De Feu » de 1921

 

1921 - Wagner l’ouverture de Tannhäuser (version de Dresde)

 

Stokowski et les Philadelphiens ont finalement réussi de produire un enregistrement de l’ouverture de Tannhauser en 1921. Après l'échec de mai, 1919 et de mars, 1921, la session du 7 novembre dans le Studio d'Eglise Camden. Cet enregistrement est de la version originale de l'ouverture fait pour Dresde, qui a précédé les révisions de l’opéra pour Paris.

 

Cet enregistrement est sorti en trois faces des disques 30 cm de Victor Red Seal, 74758, 74759 et 74768 (numéros de matrice C-22808-10, C-22814-7, C-24999-2).

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) l’ouverture de Tannhäuser de 1921

 

Trois disques étaient suffisantes pour enregistrer la quasi-totalité de la version complète de Dresde de l’ouverture de Tannhäuser, qui nécessite plus de 14 minutes à jouer. La plupart des versions précédentes n'étaient que deux faces, et ont été beaucoup moins réussie à capter les intentions de Wagner.  Il est intéressant de contraster cet enregistrement de Stokowski et les Philadelphiens en 1921 avec la version pionnière de 1907 de Carlo Sabajno et l'Orchestre de la Scala, fait par la société Gramophone sur deux disques simple face, 050540 et 050541 (dont 050540 est sont reproduites ici).

 

Cet enregistrement de Sabajno est une interprétation noble et plutôt étonnant, compte tenu des limites de la technologie acoustique de l’époque et surtout, compte tenu de la date d'enregistrement: 1907.

 

Cliquez ici pour écouter l'enregistrement de 1907 de l’ouverture de Tannhäuser par Sabajno

 

1924 - Wagner - La Marche de l’acte 2 scène IV de Tannhäuser

 

Un autre succès de l’héritage acoustique de Stokowski est la marche de l’acte 2 scène IV de Tannhäuser. Le début de cet scène est la marche ou les chevaliers, les dames, et une centaine d'invités arrivent dans la grande halle du landgraf. 

 

De cette musique, Berlioz a écrit "...[la musique] prend des allures chevaleresques, fières, robustes. On est bien sûr, sans voir la représentation de cette scène, qu’une telle musique accompagne les mouvements d’hommes vaillants et forts et couverts de brillantes armures..."3.

 

L'interprétation de Stokowski du 28 avril 1924 a réalisé pleinement ce descriptif de Berlioz.  Victor l'est sorti en disque Victor 6478, numéro de matrice  C-29051-6.

 

Cliquez ici pour entendre (télécharger) la marche de l’acte 2 Tannhäuser de 1924

 

1924 - Wagner - Prélude d’acte 1 de Lohengrin

 

Un des enregistrements incroyables fait par Stokowski et l’Orchestre de Philadelphie en l'ère acoustique est le Prélude d’acte 1 de Lohengrin fait en 1924. Compte tenu de la délicatesse orchestrale de ce Prélude, il semblerait hors de la portée de la technologie acoustique. Le frôlement des cordes, qui flotte en dessus de l’orchestre sont une caractéristique de cette musique. Cette aspect à lui seul semble au-delà des possibilités de la procédé acoustique. Mais, même si Stokowski a jugé nécessaire de renforcer les violons avec flûtes et piccolos, le résultat est idiomatique.

 

Cet enregistrement est publié comme disque Victor Red Seal de 30 cm en double face, numéro de catalogue 6490, matrices C-30021-2 et C-30022-1. Ecouter cet enregistrement magnifique en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) le Prélude d’acte 1 de Lohengrin - 1924

 

Dans ces enregistrements, le son est particulièrement réussi pour des enregistrement acoustiques, et à l'exception des effets comme le tuba qui double la ligne de base, ces enregistrements ne sont si évident comme exemples des enregistrements acoustiques. Les limites du spectre des fréquences en system acoustique à environ 2400 Hz n'est pas particulièrement évident, surtout dans l’ouverture de Rienzi de 1919 et « La chevauchée des Walkyries » de 1921. Ce résultat est aussi un hommage aux techniciens de Victor, parce que la réponse des aigus peut être facilement perdu dans le procédé de traitement du surface de la cire du matrice avec carbone, et le traitement ultérieur de la disque maître, et la production de stampers, etc.

 

Enfin, je voudrais ajouter que ces enregistrements de Wagner de l’ère acoustique sont tous, à mon avis, à la fois noble et une source d'inspiration.  Ils peuvent nous persuader de les apprécier, et d’oublier qu’il sont des images évanoui des ère du passé. Le style du rubato des performances et le portamento des cordes me semble évocateur non seulement de l'époque du début des années 1920, mais peut-être aussi évocateur de la pratique d’interprétation aux temps de Wagner.

 

L'Orchestre de Philadelphie de cette époque était, pour la plupart, d'origine et de formation allemande.  Stokowski et son épouse Olga Samaroff ont passé chaque été, entre 1911 et 1914 dans leur villa près de Munich.  Ils étaient plongés dans le scène musicale très active de Bavière.  Peut-être ce n'est pas farfelu de croire que Stokowski et son orchestre sont bien familiers avec les traditions de performance classiques allemandes, y compris peut-être des années 1870 et 1880.  C’est à dire, ces enregistrements peuvent être considéré comme souvenir du temps perdu.

Victor catalogue de 1924

Avec une liste des disques Victor de Wagner

 


 

3   page 307, 308.  Berlioz, Hector.  À Travers Chants. Etudes Musicales, Adorations, Boutades et Critiques.  XIV. Concerts de Richard Wagner, La Musique de l'Avenir.  Michel Lévy Frères. Paris. 1872 (de Google Recherche des Livres)

 


Si vous avez des commentaires ou questions aux thèmes de ce site Leopold Stokowski (ou des corrections de mon français), svp envoyez-moi (Larry Huffman) un Email à l'adresse suivante: leopold.stokowski@gmail.com  


 

L'Héritage de Stokowski - Accueil français

Victor Talking Machine Company, Eldridge Johnson, et le développement de la technologie d'enregistrement acoustique

1917 - 1924 les enregistrements acoustique Victor de Leopold Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

1917 -  Premiers enregistrements acoustique de Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1917 - 1919 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1921 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1922 - 1924 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1919 - 1924 enregistrements acoustique Russe Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1924 enregistrements acoustique français - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 -1924 enregistrements acoustique Tchaïkovski - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 - 1924 enregistrements acoustique Wagner - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1924 enregistrements acoustique Rachmaninov - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

Développement de l'enregistrement électrique

Permis d'exploitation du système Westrex donné à Victor et Columbia

1925 Premier enregistrement électrique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 autres enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1926 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1927 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Encore des enregistrements 1927 électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1928 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1929 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1930 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1931 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1932 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1933 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1934 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Encore des enregistrements 1934 électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1935 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1936 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1937 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1939-1940 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

Hit Counter