1921 -1924 enregistrements acoustique de Tchaïkovski

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie

English Version

 

Lien: L'Héritage de Stokowski - Accueil français

Liens: enregistrements acoustiques de Stokowski

Liens: enregistrements électriques de Stokowski

Développement de la technologie d'enregistrement acoustique

Développement de l'enregistrement électrique

1917 - 1924 les enregistrements acoustique Victor de Leopold Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

Permis d'exploitation du système Westrex donné à Victor et Columbia

1917 -  Premiers enregistrements acoustique de Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 Premier enregistrement électrique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1917 - 1919 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 autres enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1921 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1926 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1922 - 1924 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1927 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1919 - 1924 enregistrements acoustique Russe Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Plus des enregistrements 1927 Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1924 enregistrements acoustique françaises - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1928 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 - 1924 enregistrements acoustique Wagner - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1929 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 -1924 enregistrements acoustique Tchaïkovski - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1930 enregistrements Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1924 enregistrements acoustique Rachmaninov - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

Liens: D'autres pages sur Stokowski - Philadelphie

Liens: D'autres pages sur Stokowski - Philadelphie

Studio d'Eglise Camden - Victor Talking Machine studio d'enregistrement

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie Enregistrement à l'Académie de musique

Interviews avec Leopold Stokowski

Biographie - Leopold Stokowski

Leopold Stokowski Orchestrations

Leopold Stokowski et Harvey Fletcher et les laboratoires Bell expérimental enregistrements

Maîtres de restauration moderne de disques historique

CDs de Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

Leopold Stokowski Discographie chronologique

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie bibliographie, des sources et crédits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


1921 -1924 enregistrements acoustique de Tchaïkovski

Leopold Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

English Version

 

 

         Piotr Ilitch Tchaïkovski

 

Enregistrements acoustique de Tchaïkovski par Leopold Stokowski et l’Orchestre de Philadelphie 1921 -1924

 

Au cours de l’ère d'enregistrement acoustique de l'Orchestre de Philadelphie entre 1917 et 1925, Stokowski et l’orchestre ont enregistré un nombre d'œuvres de Wagner, de Tchaïkovski, et des compositeurs français.

 

Dans le cas de Tchaïkovski, étant donné que la limite d’une face d’une disque acoustique de 78 tours était d’environ 4 minutes d'enregistrement, Stokowski était nécessairement limitée aux mouvements de symphonies et d'autres extraits orchestrales de Tchaïkovski.  Même ces mouvements étaient généralement fortement coupées pour que l’enregistrement soit de l’ordre de quatre minutes.

 

Stokowski a tenté, sans succès, d’enregistrer des sélections du Casse-noisette en 1917: «La Danse de la fée Dragée» et la «Trepak». De plus, Stokowski a tenté quatre fois au cours de 1921 et 1922, d'enregistrer «La Danse des mirlitons» et «la Valse des Fleurs» du Casse-noisette, aucun de laquelle il a approuvé.  Il a également tenté le troisième mouvement de la Symphonie no 4 de Tchaïkovski en 1921.

 

1921 - Symphonie n° 6 de Tchaïkovski - Mouvement 3 (Marche scherzo)

 

La première enregistrement de Tchaïkovski fait par Stokowski était le troisième mouvement «Marche scherzo» de la Symphonie n° 6 de Tchaïkovski, opus 74, «Pathétique», qui a été enregistré le 18 avril 1921. Cette symphonie est la première d’un compositeur éminent, à terminer par un mouvement lent.  Le dernier mouvement de la symphonie, «Adagio lamentoso» renforce encore le côté pathétique de l'œuvre ainsi que le sentiment de désespoir.

 

Cet enregistrement du troisième mouvement est ouvert, équilibrée et détaillée. Stokowski avait précédemment rejeté les séances d'enregistrement de ce mouvement en 1917, 1920 et le mois précédent en 1921.  En fait, la séance de 1917 était un effort d’enregistre le troisième mouvement complet, plutôt que cette version fortement tronquée.

 

Même avec cette sélectivité de Stokowski, parmi plusieurs douzaines des enregistrements de ce mouvement, ce disque qui est sorti était la prise numéro 11 de 12 qui étaient fait ce jour-là en avril, 1921.

 

Il est frappant de constater que onze prises de la quatrième séance d’enregistrement (et probablement, une cinquantaine des prises au total) de cet mouvement étaient nécessaires pour que un seul disque soit approuvé et sorti sur le marché.  Toutefois, nous devons également considérer les centaines des faces acoustiques de Stokowski qui étaient enregistrées, mais jamais publiés pendant l’ère acoustique.  Il s'agit d'un témoignage sur la difficulté et l'imprévisibilité de l'enregistrement acoustique.

 

Par rapport à l'orchestre complet utilisé en enregistrements de 1917, seulement 44 musiciens étaient utilisés dans cette séance d’enregistrement de 1921.

 

Cet enregistrement était publié comme Victor Red Seal 74713, simple face de 12 pouces / 30 cm, numéro de matrice C-24628-11. Ce disque est sorti en Novembre, 1921.

 

Cliquez ici pour écoutez Symphonie n° 6, «Pathétique» mouvement 3

 

1923 - Tchaïkovski - Symphonie n° 5 - mouvement 2 (Andante cantabile)

 

Le troisième mouvement de la Symphonie n° 6 «Pathétique» était fortement édité pour que l’enregistrement soit d’une longueur de quatre minutes. Par contre, le 30 avril 1923, Stokowski et les Philadelphiens ont créé la première enregistrement de Victor d’un mouvement symphonique complet. Cet enregistrement était du deuxième mouvement (andante cantabile) de la Symphonie n° 5 en mi mineur opus 64 de Tchaïkovski.  Ils ont étalé ce mouvement sur trois faces 78 tours, ce qui a permis que ces disques contiendraient le mouvement en sa ensemble totalité.

 

Toutefois, malgré la partition complexe composé par Tchaïkovski, cet enregistrement d’un mouvement de la Symphonie n° 5 est presque de la «musique de chambre», étant donné l’orchestre de seulement 34 musiciens.  La clarté réalisés dans cette Symphonie «Pathétique» par le biais de réduction des forces est tout simplement trop extrême ici pour que l'impact du mouvement soit préservé.

 

Aussi, le remplacement des contrebasses par un tuba et une clarinette basse, sans aucun contrebasse est particulièrement évident en raison de l’effectif faible de l’orchestra dans cet enregistrement.  Aussi, plus apparente est que certains instruments, y compris la clarinette basse, ne sont pas en accord.

 

L'exiguïté des places devant le corne d’enregistrement et la nécessité des essais répétés pour enregistrer chaque face d’un disque acoustique doit mettre davantage de pression sur les musiciens.  Néanmoins, le résultat n'est pas sans intérêt, et certainement aussi bon que des efforts similaires ailleurs, soit aux États-Unis, soit en Europe, pendant l’ère d'enregistrement acoustique.

 

Cet enregistrement est sorti en trois faces de deux disques double face de 30 cm, Victor Red Seal 6430 et 6431, avec «La Danse des bouffons» de Snegurachka (La Demoiselle des neiges) de Rimski-Korsakov sur le quatrième côté.  Les numéros de matrice sont C-27904-1, C-27905-1 et C-27906-2, et ces disques étaient publiés en Février, 1924.

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) la Symphonie n° 5 - Andante cantabile de Tchaïkovski de 1923

 

1922 - Tchaïkovski - «La Danse des mirlitons» du Casse-noisette

 

Outre que cet mouvement de la Symphonie n° 5, Stokowski a également enregistré d'autres fragments de Tchaïkovski, y compris un disque d’une danse du Casse-noisette. C'était «La Danse des mirlitons», enregistré le 13 février 1922, et publié sur un disque Victor Red Seal de 25 cm, numéro 66128, matrice B-24938-6.

 

Comme mentionné précédemment, Stokowski a enregistré «La Danse des mirlitons» et «La Danse des mirlitons» du Casse-noisette de nombreuses fois: en février 1921, en février 1922 et en avril 1922, mais aucune de ces enregistrement était publié.

 

Cette performance de «La Danse des mirlitons» manifeste le style gracieux, mais emphatique de Stokowski avec cette suite de danses de Tchaïkovski.  Ce style aura été démontré dans le grand succès de l’enregistrement en procédé électrique de la suite du Casse-noisette de Novembre 1926.

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) «La Danse des mirlitons» du Casse-noisette de 1922

 

1924 - Tchaïkovski - «Chant sans paroles» opus 40, n° 6

 

Un des derniers enregistrements acoustiques fait par Stokowski et les Philadelphiens était d’une œuvre pour piano de Tchaïkovski, «Chant sans paroles» n° 6 de l’opus 40 «Douze Morceaux de Difficulté Moyenne», composé en 1878.  Cela était enregistré en Décembre 1924, mais Victor n’a pas mis le disque en circulation avant novembre 1925 au même temps que les enregistrements nouveaux du procédé électrique son sortis.

 

Ce «Chant sans paroles», est sorti à la fin de 1925 non seulement en concurrence avec la nouvelle technologie d’enregistrement électrique, mais en plus, il est entravé par le fait qu’il n’était pas un très bon exemple du procédé acoustique chez Victor.  Cet enregistrement également n’était jamais énuméré dans les catalogues Victor.  Le Chopin Prélude op 28 n° 4 pour piano, qui était le second face de cet disque n’était pas non plus une grand attraction, apparemment.  Probablement pour ces raisons, les ventes de ce disque étaient faible, de sorte que Victor Red Seal 1111 est un des disques acoustiques le plus rare de Victor.

 

L’opus 40 de Tchaïkovski «Chant sans paroles» était composé en 1878 pour piano, et par conséquence, cette performance de 1924 est une orchestration, probablement réalisé par Stokowski.  Stokowski a aussi enregistré cette transcription cinquante ans plus tard en 1972, avec le London Symphony Orchestra, un fait qui soutient l’idée qu'il s'agit d'une transcription par Stokowski.  Le résultat de cet enregistrement acoustique est, cependant, moins impressionnant sur le plan sonore que certains résultats surprenants réalisés par Stokowski et les Philadelphiens dans l'ère acoustique.  De plus, à mes oreilles, il y a moins d'intérêt musical en cette œuvre, qui me semble d’avoir un aspect superficiel et sentimental qui n'est pas réduit par l'interprétation de Stokowski.

 

Ce disque Victor Red de 25 cm, numéro de catalogue 1111, est sorti en Novembre, 1925 et le numéro de matrice est B-27065-7.

 

En bref, il est bien possible que cet enregistrement soit le moins réussie que Stokowski et les Philadelphiens ont publié pendant l’ère acoustique.  Cliquez ci-dessous et de juger par vous-même !

 

Cliquez ici pour écouter (télécharger) le «Chant sans paroles» opus 40, n° 6 de Tchaïkovski - 1924

 


Si vous avez des commentaires ou questions aux thèmes de ce site Leopold Stokowski (ou des corrections de mon français), svp envoyez-moi (Larry Huffman) un Email à l'adresse suivante: leopold.stokowski@gmail.com  


L'Héritage de Stokowski - Accueil français

Victor Talking Machine Company, Eldridge Johnson, et le développement de la technologie d'enregistrement acoustique

1917 - 1924 les enregistrements acoustique Victor de Leopold Stokowski et l'Orchestre de Philadelphie

1917 -  Premiers enregistrements acoustique de Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1917 - 1919 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1921 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1922 - 1924 autres enregistrements acoustique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1919 - 1924 enregistrements acoustique Russe Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1920 - 1924 enregistrements acoustique français - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 -1924 enregistrements acoustique Tchaïkovski - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1921 - 1924 enregistrements acoustique Wagner - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1924 enregistrements acoustique Rachmaninov - Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

Développement de l'enregistrement électrique

Permis d'exploitation du système Westrex donné à Victor et Columbia

1925 Premier enregistrement électrique Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1925 autres enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1926 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1927 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Encore des enregistrements 1927 électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1928 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1929 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1930 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1931 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1932 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1933 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1934 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

Encore des enregistrements 1934 électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1935 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1936 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1937 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

1939-1940 enregistrements électriques Stokowski - Orchestre de Philadelphie

 

 

Hit Counter